Chloé Blanc, naturopathe et accompagnante en libération émotionnelle, spécialisée dans les troubles féminins (endométriose, Syndrome des ovaires polykystiques, Syndrome Prémenstruel, difficulté à concevoir, etc.) nous partage un sujet particulièrement estival qui peut rendre notre quotidien plus léger : comment dire bye bye aux jambes lourdes !

Ce problème, fréquent surtout chez les femmes, peut s’accentuer sous l’effet de la chaleur estivale. Heureusement, la naturopathie offre de nombreuses solutions naturelles pour soulager ces désagréments et améliorer votre bien-être.

🍀Mais pourquoi j’ai les jambes lourdes ? 

Les jambes lourdes peuvent être dues à une mauvaise circulation sanguine ou lymphatique, à une rétention d’eau ou à une inflammation. En été, la chaleur dilate les veines, rendant plus difficile le retour du sang vers le cœur ce qui accentue la stagnation sanguine dans les membres inférieurs, provoquant une sensation de lourdeur, des douleurs, voire des œdèmes (gonflements).

D’autres facteurs peuvent contribuer à ce phénomène : le manque d’activité physique, une alimentation déséquilibrée ou encore le port de vêtements trop serrés.

 

🍀Conseils nutritionnels

1. Buvez suffisamment : au moins 1,5L d’eau par jour. S’hydrater correctement est crucial pour maintenir une bonne circulation sanguine. A contrario, évitez le thé, le café et l’alcool qui ont tendance à retenir l’eau dans les tissus au lieu de l’éliminer.

2. Mangez vivant et coloré : faites la part belle au fruits et légumes de saison, particulièrement ceux riches en antioxydants comme les baies (myrtilles, fraises, cassis, etc;), les agrumes et le raisin. Ces composés renforcent les parois veineuses et améliorent la circulation.

3. Réduisez le sel : pour éviter la rétention d’eau, qui peut aggraver la sensation de jambes lourdes. Maximum 4g de sel par jour. Attention au sel contenu dans les eaux gazeuses !

4. Faites le plein d’oméga 3 : pour leur effet anti-inflammatoire et fluidifiant sanguin. On en les trouve dans les petits poissons gras (hareng, maquereau, sardine, etc.), et dans de bonnes huiles (cameline, colza, noix, etc.).

 

🍀Conseils d’hygiène de Vie

1. Bougez ! : pratiquer une activité physique régulière, comme la marche, la natation ou le vélo, stimule la circulation sanguine et renforce les muscles des jambes. Rester assis ou debout trop longtemps sans bouger engendre une stagnation du sang dans les membres inférieurs.

2. Prenez des douches écossaises : alternez l’eau chaude et froide sur les jambes pour stimuler la circulation sanguine et tonifier les veines.

3. Testez la cryothérapie périnéale : appliquer une poche de glace enroulée dans une serviette au niveau du périnée régule la température du corps et soulage efficacement la sensation de jambes lourdes, l’oedème et même les bouffées de chaleur.

4. Surélevez vos gambettes : aidez le sang à remonter vers le coeur en levant régulièrement les jambes, contre un mur, à l’aide d’une cale sous les pieds de votre lit, etc.

5. Faites des séances de réflexologie plantaire, du drainage lymphatique et du brossage à sec !

 

🍀Conseils en phytothérapie 

Choisissez des plantes phares de la circulation :

1. Vigne Rouge: connue pour ses propriétés veinotoniques, elle aide à tonifier les parois des veines et à améliorer la circulation sanguine.

2. Marronnier d’Inde: cet arbre contient de l’aescine, un composé qui réduit les œdèmes et renforce les veines. Un incontournable des troubles de la circulation veineuse.

3. Ginkgo Biloba: il améliore la circulation sanguine et réduit les symptômes liés à l’insuffisance veineuse.

4. Hamamélis : elle contribue à améliorer la circulation sanguine en renforçant les parois des capillaires sanguins.

5. Mélilot : il possède des propriétés anti-œdémateuses. C’est aussi un bon tonique général de la circulation.

N.B : ces plantes, riches en polyphénols et anthocyanines sont particulièrement efficaces mais présentent toutes des précautions d’utilisation selon les antécédents médicaux et l’état général des personnes.

Il est donc impératif de demander conseil à un·e naturopathe pour savoir lesquelles seront les plus adaptées pour vous, sous quelles formes (tisanes, EPS, Quantis, gélules, teinture mère, ampoules…) et pendant combien de temps les prendre.

 

🍀Conseils en aromathérapie

Massez vos jambes avec des huiles essentielles adaptées, diluées dans une huile végétale de noyau d’abricot ou de calophylle inophyle :

1. Lentisque pistachier : décongestionnante veineuse et lymphatique.

2. Cyprès toujours vert* : tonifiante et décongestionnante de la circulation veineuse.

3. Genévrier de Virginie* : décongestionnante, elle stimule la circulation sanguine. Indiquée dans les problématiques de jambes lourdes et de rétention d’eau.

4. Cèdre de l’Atlas* : décongestionnant veineux et lymphatique. Il est également indiqué dans les problèmes de rétention d’eau et de cellulite.

5. Menthe poivrée* : elle procure un effet glaçon et rafraîchissant. Cependant, elle est à utiliser avec parcimonie.

6. Lavandin : la présence de camphre confère à cette huile essentielle des propriétés décontractantes et relaxantes des muscles.

Précautions : les huiles essentielles mentionnées par un (*) sont contre-indiquées en cas d’antécédents personnels ou familiaux de cancers hormono dépendants.

 

🍀Le petit + Do It Yourself « jambes légères »

Pour un flacon de 100 ml :

• 100 ml de gel d’aloe vera

• 1 bonne cuillère à soupe d’huile végétale de calophylle inophyle

• 10 gouttes d’HE de genévrier de Virginie ou de cyprès toujours vert

• 20 gouttes d’HE de menthe poivrée

À utiliser matin et soir en massage. Se conserve environ 3 mois, de préférence au réfrigérateur.

En adoptant une approche holistique qui inclut une alimentation équilibrée, des plantes adaptées, une hygiène de vie active et des soins spécifiques, il est possible de dire bye bye aux jambes lourdes en été et même toute l’année !

Toutefois, bien souvent le fait d’avoir des jambes lourdes et douloureuses peut cacher d’autres problématiques liées au fonctionnement de la thyroïde ou du foie par exemple. Si les sensations de jambes lourdes et douloureuses sont accentués à certains moments de votre cycle, cela peut aussi traduire un déséquilibre hormonal.

Il est donc essentiel de travailler sur la cause profonde du déséquilibre. Un travail naturopathique personnalisé et adapté à vos besoin peut être d’une aide intéressante afin de retrouver une bonne santé circulatoire. Pensez-y 😉

Les informations présentes dans cet article ne se substituent en aucun cas à un traitement médical et ne dispense en aucun cas de consulter et/ou de suivre les recommandations allopathiques de votre médecin. Il est recommandé de demander conseil au préalable à votre médecin ou pharmacien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *